logo
rss  Vol. XVIII - Nº 314         Montreal, QC, Canadá - sexta-feira, 22 de Janeiro de 2021
arrowFicha Técnica arrowEstatutos arrowPesquisar arrowContactos arrowÚltima hora arrowClima arrowEndereços úteis
Partilhe com os seus amigos: Facebook

Au 10e Festival du film Black:

O Espinho da Rosa, une coproduction d'un Bissao-Guinéen en primeur à Montréal

Jules Nadeau

Par Jules Nadeau

Le Festival International du Film Black présentera à Montréal (pour la 10e année) une série de fictions et de documentaires du 23 au 28 septembre. L’invité d'honneur sera le flamboyant réalisateur américain Spike Lee (bien connu pour Malcom X et Jungle Fever). De plus, en exclusivité, une co-production portugaise d’un cinéaste de Guinée-Bissau, nous a expliqué avec enthousiasme la porte-parole Joyce Fuerza, Haïtienne nouvellement installée à Montréal qui s'exprime très bien en portugais.

Sa toute première création, Filipe Henriques a réalisé un film d’action (violent d'après la bande-annonce) intitulé L»Épine de la rose (O Espinho da Rosa). Ce long métrage de 97 minutes sera montré en le samedi 27 septembre à 21 heures au cinéma Quartier Latin. Billets à 10 dollars.

Âgé de 35 ans, Filipe Henriques est né à Bissau, la capitale. «Aos 18 anos viu-se forçado a abandonar o seu país, devido ao conflito armado que ocorreu no ano de 1998, refugiando-se em Portugal. Atualmente vive em Manchester, UK. Frequentou os estudos secundários nos liceus Taborda (Guiné-Bissau) e Padre Alberto Neto (Portugal). Em 2001, ingressou na Faculdade Lusófona de Humanidades e Tecnologias, onde tirou o curso superior de cinema, vídeo e comunicação multimédia, através do qual tem tido a oportunidade de efetuar diversos projetos a nível profissional», indique son CV.

Joyce Fuerza DSC_1157.JPG

«O Espinho da Rosa é um filme cuja trama se desenrola nos nossos dias, passando, porém, por uma dimensão fantasmagórica que se vai interligando até ao ponto de não haver mais retorno. O filme transporta-nos para uma realidade profunda, pesada e urbana, através de dois casos específicos de pedofilia que criam um desequilíbrio no normal e provocam uma série de emoções no espectador. A história combina temas tão sérios e reais como os flagelos da pedofilia e incesto, os sentimentos comuns a todos nós: amor, ódio e vingança, num contexto envolto por uma força sobrenatural e energias desconhecidas», précise le communiqué de presse.

Le synopsis de ce film de 2013 qui est présenté à plusieurs festivals sur trois continents?

«O Espinho da Rosa é um filme produzido entre Portugal e Guiné Bissau e conta a história de David Lunga, um advogado de sucesso, satisfeito com o rumo que a sua carreira está a tomar. Porém, não esperava que a resolução desse caso passasse por desvendar os terríveis segredos da bela mas misteriosa rapariga por quem irremediavelmente se apaixona.»

La polyglotte Joyce Fuerza

Si ce film nous permet de découvrir un talent de la Lusophonie, pour LusoPresse, c'est le plaisir de découvrir un jeune talent d’ici. Haïtienne d'origine et vivant à Montréal depuis 2010, Joyce Fuerza nous a présenté le Festival International du Film Black dans une entrevue à LusaQ TV. En portugais! Langue qu’elle a apprise dans un cours au Massachusetts, à Brockton, où une majorité de lusophones proviennent du Cap Vert. Elle a aussi étudié en espagnol l'administration en République Dominicaine. Puis, un baccalauréat en Commerce à l’Université Concordia à ajouter au CV de la jeune polyglotte.

«Ce festival (FIFBM) vise à favoriser le développement de l’industrie du cinéma indépendant et mettre en valeur plus de films sur les réalités des Noirs de partout dans le monde. Il veut poser un regard nouveau et rafraîchissant sur le cinéma noir des quatre coins du globe! La grande soirée d’ouverture (sur tapis rouge) du festival se tiendra au cinéma Impérial à partir de 19 heures le 23 septembre. Le festival rendra hommage au réalisateur très connu, sélectionné aux Oscars et auteur de 35 films, Spike Lee, le 24 septembre au Cinéma Impérial.»

La jeune diplômée de 27 ans nous a tous charmés dans les studios de LusaQ TV, où elle a été interviewée par Carlos de Jesus. L'entrevue sera diffusée la semaine prochaine. En plus d»être la coordonnatrice de la programmation du Festival International du Film Black de Montréal, Joyce Fuerza coordonne aussi le Toronto Black Film Festival (Toronto) et le Festival Haïti en Folie (Montréal). Bref, une personne dynamique et souriante, intéressée par une carrière d’actrice -- métier où elle réussira facilement.

Bientôt à cette adresse, pour tous les détails: www.montrealblackfilm.com et 514-882-3334. Quelques billets gratuits seront offerts dans un tirage. S'adresser à: joyce@montrealblackfilm.com.

Festival
Le Festival International du Film Black présentera à Montréal (pour la 10e année) une série de fictions et de documentaires du 23 au 28 septembre. L’invité d'honneur sera le flamboyant réalisateur américain Spike Lee (bien connu pour Malcom X et Jungle Fever). De plus, en exclusivité, une co-production portugaise d’un cinéaste de Guinée-Bissau, nous a expliqué avec enthousiasme la porte-parole Joyce Fuerza, Haïtienne nouvellement installée à Montréal qui s'exprime très bien en portugais.
Festival Film BlackFR.doc
no
O tempo no resto do mundo

Arquivos

Acordo Ortográfico

O que é o novo acordo?

O LusoPresse decidiu adotar o novo acordo ortográfico da língua portuguesa.

Todavia, estamos em fase de transição e durante algum tempo, utilizaremos as duas formas ortográficas, a antiga e a nova.   Contamos com a compreensão dos nossos leitores.

Carlos de Jesus
Diretor

 
LusoPresse - 2021