logo
rss  Vol. XV - Nº 253         Montreal, QC, Canadá - segunda-feira, 01 de Junho de 2020
arrowFicha Técnica arrowEstatutos arrowPesquisar arrowContacto arrowÚltima hora arrowClima
Partilhe com os seus amigos: Facebook

Jumelage restaurants-vignerons

Helena Loureiro sera la vitrine du Vigneron de la Bauge: des vins du Québec

Jules Nadeau

Texte et photos de Jules Nadeau

Nouvelle initiative prometteuse, une quinzaine de vignerons québécois sont jumelés à autant de restaurants de haut de gamme. Dans le but de promouvoir les produits du terroir qui profiteront ainsi d'une meilleure commercialisation. Dans le cas de Portus Calle, il s'agit d'un jumelage entre la dynamique Helena Loureiro et Simon Naud du Vignoble de la Bauge situé dans la petite municipalité de Brigham (Brome-Missisquoi) aux limites de la Montérégie et de l'Estrie.

helena loureiro dinis seara simon naud
Helena Loureiro com Dinis Seara e Simon Naud
Foto: Jules Nadeau, LusoPresse

Le mariage collectif -- bonne table et bonne vigne -- a eu lieu lors d'un point de presse au Café Birks du carré Phillips que dirige le chef Jérôme Ferrer. Une invitation de l'Association de Vignerons du Québec. Ce fut l'occasion de remettre des distinctions aux plus méritants des producteurs de Vins du Québec.

La médaille Grand Or, premier prix, a été décernée à un très heureux Jean Joly du Vignoble du Marathonien situé à Havelock (près de Hemmingford). Line et Jean Joly ont déjà accumulé plusieurs distinctions dans le passé, notamment pour leur vin de glace. Ce fut aussi le lancement officiel de la 6e édition du Salon des vins et fromages du Québec auquel participera activement la Société des alcools du Québec (SAQ).

Simon Naud, producteur très content

Simon Naud et Ghislaine Naud (sa mère) sont les co-propriétaires de l'entreprise située sur la route 104, près de Cowansville, respectivement depuis 1987 et 1998. Simon Naud a été désigné lauréat 2011 avec deux médailles d'argent. L'une pour son rosé demi-sec Brise qui s'accorde bien avec les fruits de mer et les sushis. L'autre pour le vin de Vendange Tardive appelé Novembre, un vin de dessert ou d'entrée avec fromage. Sur la toile de la Bauge, il est intéressant de lire que l'entreprise a démarré en 1976 avec l'élevage du sanglier, de concert avec la ferme laitière. Au fil des années, l'entreprise est même devenue un pôle d'attraction touristique pour le tourisme familial.

 

helena loureiro jeanjoly vignoble
Jean Joly
Foto: Jules Nadeau, LusoPresse

Helena Loureiro: «Pour moi c'est vraiment une fierté d'être approchée par les vignerons du Québec. Avec mes recettes, les vins du Québec c'est vraiment quelque chose de magique. Une belle expérience pour moi!» Ni elle ni Dinis Seara ne connaissaient l'homme de Brigham depuis longtemps. Helena Loureiro devait donc se rendre là en visite pendant les vendanges. «Son beau rosé qui vient de gagner un prix devrait bien aller avec mes poissons. On va donc composer un menu en conséquence de ses produits.»

Autre sorte de mixage, en prévision du 13-23 octobre, la propriétaire du Portus Calle se préparait à aller représenter le Portugal à l'international Café pour la 23e édition du «Saguenay en bouffe» qui implique une dizaine de restaurants de la ville de Saguenay: «Je ne sais pas pourquoi ils n'appellent pas ça festival de la gastronomie plutôt que de la bouffe», me lance-t-elle en riant. Son agenda est particulièrement chargé avec la publication de son propre livre de recettes le 15 novembre chez Transcontinental. Puis, l'ouverture d'un deuxième restaurant, même mois, rue McGill, dans le Vieux-Montréal.

Jérôme Ferrer se souvient

Originaire du sud de la France, l'amoureux de la table Jérôme Ferrer avoue avoir spontanément accepté d'honorer la mise en couple, entre autres parce que son «papa était vigneron dans les Corbières». En remontant 25 ans dans son enfance, le chef exécutif du renommé restaurant Europea compare les progrès atteint par les vins des Corbières, et ceux d'ici qu'il observe depuis dix ans.

 

helena loureiro francis readydinis seara jerome ferrer
Helena Loureiro avec Francis Ready, Dinis Seara et Jerôme Ferrer
Foto: Jules Nadeau, LusoPresse

«Je me dis: ça ressemblera à quoi dans 5 ans les vins du Québec? Y'a eu beaucoup de chemin qui a été fait et vous pouvez en être fiers.» Jérôme Ferrer gagne en renommée chez nous depuis exactement dix ans, soit depuis le 15 octobre 2001. «Pour moi, tous les jours, c'est ma mission de mettre le Québec dans l'assiette de mes établissements. On doit être la vitrine des vins d'exception.» Jean Joly a l'honneur d'être maintenant associé à lui.

Le communiqué émis par la spécialiste de l'agro-alimentaire, Micheline Vallée, souligne que 28 vignerons participeront au Salon des vins et fromages du Québec à la Grande Place du complexe Desjardins les 21, 22 et 23 octobre prochains. Monsieur Ferrer assurera la présidence d'honneur de cette 6e édition où le grand public pourra goûter à un éventail de 120 vins et faire connaissance avec une vingtaine d'exposants en fromages. Frais d'entrée et horaires: www.salonvinsfromages.ca

Lire ici la version portugaise
O tempo no resto do mundo

Arquivos

Acordo Ortográfico

Apesar das resistências encontradas na imprensa portuguesa em geral, o LusoPresse decidiu adoptar o novo acordo ortográfico da língua portuguesa pelas razões que já tivemos a oportunidade  de referir noutro local.

Todavia, estamos em fase de transição e durante algum tempo, utilizaremos as duas formas ortográficas, a antiga e a nova.   Contamos com a compreensão dos nossos leitores.
 
Carlos de Jesus
Diretor

 
LusoPresse - 2020