logo
rss  Vol. XV - Nº 235         Montreal, QC, Canadá - segunda-feira, 06 de Julho de 2020
arrowFicha Técnica arrowEstatutos arrowArquivos arrowContacto arrowÚltima hora arrowClima

LusoPresse au congrès de la FPJQ

Norberto Aguiar: « Accordez plus d'importance aux médias ethniques!»

Jules Nadeau

Invité par la Fédération professionnelle des journalistes du Québec (FPJQ) à prendre la parole à son 10e congrès annuel, le rédacteur en chef de LusoPresse a enjoint les médias nationaux à «accorder plus d'importance aux médias des communautés culturelles». Norberto Aguiar a été un des quatre conférenciers à participer à un panel intitulé «Les médias ethniques, si proches et si loin», le signe que la FPJQ tente de s'ouvrir (avec retard) à la diversité.

 

norberto fpjq 3
Foto: Jules Nadeau, LusoPresse

Se fondant sur ses 30 ans de journalisme dans la communauté, notamment à la Voz de Portugal puis à LusoPresse, Norberto Aguiar a d'abord présenté la fiche technique de son bimensuel. LusoPresse, un journal de proximité insistant sur la couverture locale de l'événement. Des journalistes sur le terrain. La mission de défendre la culture et les traditions portugaises. Un journal non pas en français ni en anglais, mais en portugais, pour défendre la cinquième langue de la planète.

Norberto Aguiar a insisté sur la nécessité d'avoir un journal de ce type, concentré sur une communauté en particulier, qui couvre ce que les grands médias négligent. «S'ils couvraient ce qui se passe chez nous, je serais bien prêt à mettre fin à cette publication». La communauté de 80 000 personnes qui est majoritairement francophone et bien intégrée, devrait, de ce fait, mieux faire partie du paysage médiatique québécois.«Nous ne sommes pas un journal de ghetto!»

 

norberto fpjq 4
Laura-Julie Perreault, du journal la Presse
Foto: Jules Nadeau, LusoPresse

Parlant d'un secteur qu'il connaît bien, le fervent de sport a poliment reproché à Radio-Canada (?) d'ignorer pendant longtemps le soccer au Québec-- sports d'immigrants seulement - puis d'aller chercher un commentateur sportif québécois pure laine à Québec pour ses émissions. «Nous en avons des experts!». Dans un autre cas, c'est un sportif d'origine italienne qui a été invité pour parler de l'équipe du Brésil.

Autre plainte, le représentant de LusoPresse a déploré le fait que des sociétés comme Bell et Hydro-Québec donnent de la publicité à des journaux des régions et à ceux des quartiers sans en donner à son journal sous prétexte que les lecteurs d'origine portugaise peuvent recevoir leurs annonces publicitaires dans les grands médias.

L'animatrice de l'atelier, personne de longue expérience, Martine Lanctôt, actuellement «directrice des plaintes» à Radio-Caada, a bien accueilli l'idée de M. Aguiar d'inclure un représentant des médias ethniques à la direction de la Fédération des journalistes. Il y a bien un nouveau responsable des médias régionaux, mais personne des communautés, a-t-on malheureusement remarqué au congrès.

Deux des trois panelistes étaient d'origine haïtienne. M. Donald Jean, fondateur de l'agence de nouvelles Média Mosaïque (2006) dont on peut lire régulièrement les compte-rendu sur www.mediamosaique.com. M. Jean-Ernest Pierre a expliqué le travail de la station de radio CPAM (www.cpam1610.com ). L'autre spécialiste invité était M. Abdelghani Dades, d'origine marocaine, éditeur et rédacteur en chef d'Atlasmédias (www.atlasmedias.com). Dans leurs exposés, les quatre panelistes ont exprimé des opinions semblables sur la nécessité de mieux faire participer leurs médias à la cueillette et à la diffusion de l'information ici.

norberto fpjq
Foto: Jules Nadeau, LusoPresse


L'atelier a attiré plusieurs journalistes malgré la compétition (en même temps) d'un atelier d'actualité portant sur «L'Éléphant dans la pièce», l'empire Quebecor -- évoquant son conflit avec le Journal de Montréal. C'est ce qu'a fait remarquer Hélène Parent. La «directrice de la diversité à l'antenne de Radio-Canada» a joué un rôle important dans la préparation de cet atelier en coordination avec Claude Robillard, secrétaire général de longue date de la FPJQ. Cette dernière nous a fait part de son désir profond d'encourager la diversité dans les médias, sujet sur lequel LusoPresse reviendra plus tard.

 

norbetp fpjq -2
Ce congrès annuel a été l'occasion de rencontrer des collègues de tous horizons
Foto: Jules Nadeau, LusoPresse

Ce congrès annuel a été l'occasion de rencontrer des collègues de tous horizons, latino-américains, européens - mais peu d'Asiatiques s'exprimant surtout en anglais. Laura-Julie Perrault de La Presse qui a co-écrit Le Guide du Montréal Multiple avec un chapitre sur les Portugais était aussi active à notre atelier (www.montrealmultiple.com). Du même journal, nous avons également revu dans le grand hôtel du centre-ville de Montréal le retraité Gérald Leblanc, auteur d'une série remarquable sur les professionnels portugais.

Un des autres messages que Norberto Aguiar a tenu à faire passer à tous les journalistes et auteurs s'intéressant à notre communauté est de ne pas se limiter à un seul petit nombre de vedettes, de restaurateurs ou d'artistes. Il faut être sérieux dans le choix des représentants et des personnes ressources. Pas choisir n'importe qui. «Entre collègues des médias, on peut facilement s'entraider pour le choix judicieux d'un porte-parole crédible.»

Lire ici la version portugaise

O tempo no resto do mundo

Acordo Ortográfico

Apesar das resistências encontradas na imprensa portuguesa em geral, o LusoPresse decidiu adoptar o novo acordo ortográfico da língua portuguesa pelas razões que já tivemos a oportunidade  de referir noutro local.

Todavia, estamos em fase de transição e durante algum tempo, utilizaremos as duas formas ortográficas, a antiga e a nova.   Contamos com a compreensão dos nossos leitores.
 
Carlos de Jesus
Diretor

 
LusoPresse - 2020